El Sevilla FC à Les Corts en 1946
Le Club

LE BARCELONE RENVOI LA VISITE JUSTE 72 ANS APRÈS LE TITRE HISTORIQUE À LES CORTS

Ce samedi a son 72 anniversaire l'après-midi inoubliable où le FC Séville a réussi son premier et jusqu'aujourd'hui l'unique titre de ligue, au terrain d'un FC Barcelona qui dépendait de lui-même pour l'arracher la première place dans cette journée définitive

Le match de ce samedi au Ramón Sánchez-Pizjuán est important. Une partie des aspirations se transforme au premier bourreau de ligue du Barcelona cette saison. Cependant, probablement on ne peut pas comparer à celui de 72 ans avant. À l'époque et curieusement un 31 mars, même date que le match de demain entre les mêmes équipes, l'équipe rouge et bleu et le nervionense se disputaient rien de plus et rien de moins le titre de Ligue de Première Division. 

14 équipes composaient la catégorie maximale, et le titre se disputait entre le 23 septembre de 1945 et cet inoubliable dimanche 31 mars de 1946. Les sevillistes, sous la direction de Ramón Encinas, arrivèrent au duel décisif en tant que leaders, mais avec seulement un point d'avantage sur le Barcelone, qui dépendait de lui-même et devant ses supporters pour réussir son troisième titre de ligue et le deuxième consécutif.

Le but d'Araujo servit poir s'additionner le point nécessaire qui nous donnait le titre à Les Corts

Le Campo de Les Corts, qui pendant 11 ans de plus allait être le terrain barcelonista, était plein pour être témoin du duel en grande pompe, y compris 500  sevillistes qui avaient voyagé avec l'illusion de voir son équipe vainqueur. Et bien que le 'Pato' Araujo avait marqué très tôt, l'égalité de Bravo manque de 30 minutes pour la fin du match obligeait aux sevillistes d'aller plus fort. Ce 1-1 était suffisant pour réussir le titre de ligue. 

Busto, Joaquín, Villalonga, Alconero, Antúnez, Eguiluz, López, Arza, Araujo, Herrera et Campos formaient le groupe cet après-midi, ainsi que le reste de l'expédition, tous sont retournés à Seville comme des héros. Ils le sont encore, même que le football ait changé, car ce qui paraît aujourd'hui une chimère, ils l'ont fait réalité. Demain le Barcelone visitera Nervión, 72 ans après de cet après-midi où 11 courageux se proclamèrent vainqueurs du titre de ligue. 

Communication Department